L’équinoxe du printemps 2022 et l’axe Taureau-Scorpion

Tandis ce que le soleil s’embrase et poursuit sa course ardente dans les feux du Bélier, les prémices du printemps se font sentir et relancent la vie, jusque-là stagnante voire même lancinante que sa traversée dans le signe des Poissons avait générée.


Cependant n’oublions pas que Mars régit les Béliers, tout comme il co-régit avec Pluton le signe du Scorpion qui se trouve lui-même en ce moment placé en régent du noeud sud. Bien que nous ayons entamé une nouvelle saison, rien ne pourra changer favorablement tant que nous n’aurons pas individuellement accepté d’entamer la traversée des abysses et de nos enfers personnels.


L’archétype Scorpion qui sera présent jusqu’en 2023 en position du noeud lunaire descendant et l’archétype Bélier nous poussent à trouver courage et détermination pour mettre fin aux situations dérangeantes, aux relations drainantes et aux idées obsolètes. Mais l’ennemi est cette fois-ci invisible, s’il en est un en premier lieu, car les énergies de Pluton remettent au goût du jour nos vieux mécanismes de défense, de manipulation et de chantage. Et ce, que nous en soyons les auteurs ou les victimes. Cette saison, et le reste de l’année sera marquée par l’archétype de Persephone, qui fut obligée à traverser la nuit noire et demeurer avec son compagnon infernal, Hadès.


Depuis 2020, rien ne va. Et cela risque de se décupler si nous ne faisons rien. Si nous ne déconstruisons pas nos anciennes croyances et modes de fonctionnement. L’heure du bilan a sonné, et visiblement nous constatons amèrement que certaines choses ne fonctionnent pas et nous mènent à rien. Pour accéder au « paradis perdu » du Taureau, le signe complémentaire du Scorpion et régent du noeud lunaire Nord actuellement, nous devrons accepter de sacrifier ce que nous estimions utile et qui finalement, ne l’est pas. Si la dernière pleine lune en Vierge du 18 mars mettait un coup de pied dans la fourmilière des rêvasseries des Poissons et nous montrait que les rêves ne sont parfois uniquement que des illusions qui doivent être lâchées,, transformées ou rejetées, elle nous montrait également ce qui est tangible et solide.


Les signes de terre ont la capacité de discerner le vrai du faux, peuvent se montrer intransigeants, monotones pour certains et rigides pour d’autres mais nous éclairent le chemin en nous montrant ce qui est là, ce qui est bon et ce qui est mauvais et ce que nous devons changer et ce sur quoi nous devons travailler et nous appuyer. C’est cette froideur apparente qui permet de trancher et d’analyser les situations avec le plus de clarté possible. Le noeud nord en Taureau nous pousse à bâtir, mais nous interdira de poser les pieds sur des fondations instables et nous renverra sans cesse à nos blessures et à son signe opposé, le Scorpion, pour que nous puissions nous purger et ouvrir les yeux, même si cela s’avère douloureux.


Il est grand temps de se poser les bonnes questions, de trancher la tête à nos vieilles idées qui ne fonctionnent pas et se sont avérées inutiles, aux personnes qui nous nuisent (de manière figurée) et d’accepter la souffrance comme boussole qui nous montre là où nous devons travailler. Tout comme Lilith qui s’est chassée elle-même du jardin de l’Éden et Inanna qui descend aux enfers de son plein gré, nous devrons à notre tour accepter de sacrifier nos paradis artificiels pour retrouver notre Éden plus complet et authentique cette fois-ci. Mais cela ne se fera pas sans douleur ni compromis, parce que l’archétype Scorpion et sa planète maîtresse Pluton sont connus pour ne pas laisser de choix et de forcer le changement, la mythologie du couple infernal Hadès et Persephone pour témoin.


La solution ne se trouve pas et ne se trouvera jamais en se tournant vers la lumière mais bel et bien en acceptant d’aller explorer nos entrailles et nos ténèbres intérieures. S’il y a bien quelque chose que j’ai retenu de ces derniers moi et de mon transit de la Lune Noire sur mon ascendant, c’est que lorsque nous nous focalisons sur la lumière nous devenons des papillons de nuit inconscients à la recherche de quelque chose d’étincelant sur lequel s’accrocher tout en ignorant notre ombre qui nous guide comme un pantin en coulisses.


Si nous n’affrontons pas nos peurs, n’allons pas à la rencontre de notre inconscient, ce dernier nous contrôlera et nous serons la proie d’émotions, de schémas de destruction inconscientes et d’énergies néfastes. Tout comme l’expérimenterait du chien de Pavlov, qui accourait au son de la cloche, nous resterons les proies de nos décisions et émotions passées si nous l’acceptons pas avec humilité de revoir nos programmations.


Les anges réconfortent, les démons mettent à nu en nous effrayant et nous poussant dans nos retranchements pour accepter le changement. Accepter de se battre et d’évoluer. Voilà le message de cet équinoxe.


Une fois nos peurs acceptées, nos blessures pansées et nos schémas brisés, c’est à ce moment-là et uniquement à ce moment précis que nous pourrons renaître de nos cendres. Il est grand temps de traverser la nuit noire.


Prenez soin de vous et comme d’habitude je vous retrouve très bientôt avec du nouveau contenu;

Stella


——


AVERTISSEMENT:


Texte original par Stella Maz. Si vous le partagez, merci de citer l’auteure. Veuillez également noter que tout ce qui a été écrit plus haut n’est que le fruit de mon expérience et de mes recherches personnelles. Libre à vous d’y adhérer ou non. Exercez votre discernement et ne croyez pas tout de que vous trouvez sur internet.


SOURCES:

Pour aller plus loin


L’archétype Scorpion et ses ombres et l’axe Taureau-Scorpion: https://youtu.be/qeebxQUyFIA


Comment aimer et guérir ses démons intérieurs par Teal Swan (anglais): https://youtu.be/3XHbsjopo2Y


La descente d’Inanna aux enfers et l’épopée de Gilgamesh: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Descente_d%27Inanna_aux_Enfers


Les Ombres par Carl Gustav Jung, médecin psychiatre et auteur: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ombre_(psychologie_analytique)


La résilience selon Boris Cyrulnik, auteur (conférence): https://youtu.be/AM4JSsNIJ3E


3 vues0 commentaire